La lingerie invisible

Curieuse tendance que cette idée de rendre la lingerie invisible .

En effet, tout en elle la destine à être vue, admirée, et souvent exposée aux yeux de tous .

Elle montre alors beaucoup de nous même , bien plus sans doute que le vêtement de dessus … soit parce que vous la cachez , ou soit parce que vous la montrez .

Au même titre que vous choisissez d’être ce que vous montrez avec votre tenue , vous choisissez de montrer ce que vous êtes avec votre lingerie.

La lingerie s’inscrit finalement et pleinement dans ce jeu subtil du « montrer-cacher » un morceau d’intimité, une part de soi aux yeux des autres .

01

 

La lingerie pour homme évolue ; mais pourrait-elle devenir visible ?

La mode s’accorde bien plus à travailler l’apparence des femmes plutôt que celle des hommes.

Jouer sur son apparence est donc devenu un art totalement féminin et les hommes ont bien peu de ressources pour faire armes égales sur ce sujet.

Leur apparence est très conventionnelle, et la part de personnalité qu’ils peuvent y introduire est encore proche de zéro et c’est bien ce constat qui nous fait penser au marché énorme que cela pourrait représenter.

Chez les femmes, l’apparence est séduction.

Montrer ou cacher est l’essence même de leur apparence .

L’art de s’habiller ne se résume pas simplement à des coordonnés de couleurs, de coupe ou de style. Pour se sentir pleinement en accord avec cette apparence, il faut trouver cet équilibre entre ce que l’on montre et ce que l’on cache…

En matière de lingerie, la tendance forte du montrer-cacher chez les femmes a peut-être commencé avec les bretelles de soutien-gorge qu’elles ont décidé de mettre en évidence ou de masquer du mieux qu’il était possible:

2

3

Mettre en évidence la présence du soutien-gorge , c’est évidemment s’affirmer femme . Cela peut être aussi une position franche pour ou contre les conventions , les habitudes , les tendances . Faire comme les autres ou au contraire ne pas faire comme eux …

S’affirmer donc et affirmer sa personnalité .

4

C’est ainsi que les pratiques si elles sont suivies deviennent des modes .

Ainsi la mode des épaules et du dos nu a-t-elle dans un premier temps permis de mettre à jour des moyens de dissimulation

5

pour enfin mettre à jour une lingerie spécifique destinée à être montrée  :

6

7

Toute cette évolution conduit évidemment à une certaine forme de libération :

8

et donc aussi à l’acceptation de son corps tout autant que de son être.

La transparence est à présent au centre de ce concept du montrer-cacher. Elle permet tout autant de masquer par un subtil décalage entre ce qui est vu et ce qui ne l’est pas ; que d’exposer « à travers » .

On comprend alors que « montrer à travers » est en quelque sorte cacher ( vous voyez mon soutif mais je ne vous le montre pas ) ; mais pour autant le cacher par transparence devient bien aussi un moyen de le mettre encore plus en évidence !

9

D’une certaine manière on est en droit de penser que cette évolution autour du soutien-gorge montre un réel changement des mœurs dans le sens où les femmes attachent de moins en moins d’intimité à cette partie de leur corps.

Ce courant de mode qui joue avec le visible et l’invisible est en fait l’essence même du processus de séduction. La mode n’est là que pour réinventer sans cesse les manières de séduire.

Un exemple s’il en est un a été celui du string qui peut devenir visible avec un pantalon taille basse :

10

et dans sa foulée , le courant du tatouage qui bien sûr est le plus souvent réalisé pour montrer tout autant son corps que son engagement personnel à vouloir « se » montrer avec lui.

11

Le bon goût est souvent difficile à bien cerné dans tous ces courants de mode.

Il est bien évidemment rattaché au « beau » , et en conséquence il sera plus facile de faire preuve de bon goût si le corps répond aux critères du beau.

12

La lingerie s’est saisi récemment de cette tendance en proposant plus de soutiens-gorge foulard, bandeaux ou triangle . Ceux-ci destinés à des poitrines plus petites conviendront à ces femmes qui ne peuvent rivaliser avec leur corps.

Celui qui est présenté ci dessus est un bel exemple de bon goût. On y trouve un équilibre de couleurs et une véritable sobriété dans les fantaisies .

Les femmes plus complexées se satisferont d’un bref clin d’oeil comme dans cet exemple :

13

Et les plus aguicheuses, avec moins de modestie, et une panoplie superbement accordée…

14

Tout n’est qu’équilibre ! Et dans cette mode, la frontière avec les dessous-dessus est très proche.

15

Vous aurez noté dans ces exemples, la place importante des couleurs , tout cela donnant une palette accordée avec le teint de peau.

Au contraire de cette tendance colorée, il y a celle de faire disparaître les contrastes, et donc d’approcher une impression de nudité.

16

On montre ainsi plus de son corps et moins de sa lingerie sous les hauts transparents ou largement ouverts.

Masquer la lingerie se traduit aussi avec les tenues moulantes qui sont très en vogue. C’est la tendance invisible qui aujourd’hui atteint son apogée avec les dessous sans coutures et les coupes emboitantes car une immense majorité de femmes ont adopté une tenue moulante au quotidien.

Les coupes emboitantes n’étant pas la panacée des jeunes, c’est pour les créateurs l’occasion de réinventer les tangas et les shorties pour qu’ils se dissimulent sous les pantalons .

17

  Voici ce qui aujourd’hui montre un faute de goût et qu’il faut à toutes fins éviter semble-t-il :

18

Montrer alors ses dessous de la sorte est une marque évidente de laisser-aller de sa propre personne. C’est une faute de goût qui s’apparente immédiatement à un manque de personnalité !

S’habiller pour une femme n’est donc pas chose si facile. Pour une jeune fille, cela est pire encore car la concurrence très sévère l’expose au jugement perpétuel des autres .

19

Ou encore chez certaines femmes qui se moquent de leur apparence :

20

Toutefois le jeu du montrer-cacher peut s’avérer subtil lorsque l’instant s’y prête :

21

Au delà de ça, il faut bien reconnaître que vouloir cacher sa culotte sous un pantalon si moulant relève bien du vouloir montrer son corps au plus près de la réalité de ses formes.

Que ce soit avec un legging ou un pantalon très près du corps, cacher sa culotte revient bien au final à montrer ses fesses !

22

Un autre courant s’oppose à ces tendances, il prône plutôt l’inverse avec force tapage . C’est celui d’une mode ouvertement sexy qui fustige les codes conventionnels :

23

Beaucoup trouveront là l’exemple même du mauvais goût ; mais il faut bien comprendre que tout cela peut s’inscrire dans un mouvement collectif. Cela peut être lié à un événement au même titre que de porter un maillot de bain sur la plage ( soirée spéciale, manifestation spéciale …)

Ce sont là des tenues provocatrices bien évidemment.

Elles ne servent pas qu’à affirmer une personnalité, elles impliquent les autres et les forcent à juger leur propre regard.

En ce sens, elles s’inscrivent bien dans une démarche sociale et culturelle.

24

On voit là bien sûr, un désir et un engagement de montrer ce qui devrait se cacher , c’est donc bien une violation des codes , une volonté affirmée de transgression des tabous .

Personnellement je pense qu’à ce niveau la tenue relève carrément de l’exhibitionnisme. Une certaine forme d’exhibitionnisme toléré ,

25

qui tenterait par exemple de redéfinir les codes du beau ou ceux du bon goût …

26

Il est indéniable que cette robe est une véritable œuvre d’art qui ne peut se révéler que si elle est portée .

Toutes ces tenues ne s’accordent pas au quotidien. Elles ne peuvent être que l’expression d’un instant de vie un peu spécial, même pour les star du cinéma…

27

Au regard de tous ces exemples qui caractérisent les femmes, on peut s’interroger sur la mode et le comportement des hommes d’aujourd’hui.

S’il est indéniable que la vision de leur lingerie est un peu nouvelle, il n’en demeure pas moins qu’au quotidien rien n’a changé pour eux en terme de comportements.

Les hommes sont les champions du « cacher » , ils ne montrent rien ou presque !

Exemple du « montrer » chez les hommes :

28

Des comportements comme ceux-ci sont marginaux et franchement vulgaires.

Ils s’inscrivent dans une démarche de provocation , ce n’est pas un courant de mode contrairement au pantalon taille basse qui induit un comportement vestimentaire forcément différent..

29

Pour les hommes, « Montrer » sans être pour autant vulgaire ou ridicule se résume encore et surtout aux parties hautes du buste.

A ce niveau, l’apparence est fortement influencée par l’image qu’on a du poil.

Que ce soit sous les bras ou sur le torse, le poil est une pierre d’achoppement.

La très forte tendance à l’épilation qu’on observe aujourd’hui chez les hommes montre bien ce désir d’afficher une nouvelle apparence plus proche du « montrer » .

Montrer son corps d’homme est dans l’air du temps !

Les hommes veulent donc séduire avec leur corps, introduire cette dimension dans leur apparence ; c’est assez nouveau.

Montrer son corps, c’est évidemment s’approcher de sa lingerie et nous touchons bien là au véritable enjeu que représente cette lingerie masculine…

Il faut dire toutefois que comparés aux femmes , les codes de séductions sont loin d’être aussi évidents. Ce qui plaît aux femmes ne se définit pas de façon simple et la lingerie masculine n’entre pas pour beaucoup dans l’attirail de séduction.

L’adoption de la dentelle serait pour eux une très bonne chose, mais il reste à inventer de vraies tendances liées à leurs codes vestimentaires sans reproduire pour autant ceux des femmes.

Imaginer un homme avec un tee-shirt dentelle ne relève pas de la mission impossible , cela donne même un look très viril :

30

Voici un bel exemple d’évolution de lingerie masculine.

https://www.lhommeinvisible.com/boutique/fr/

On peut imaginer un type de comportement nouveau allant avec une tenue de ce style :

_ Au niveau des poignets ou des bras, il serait possible de montrer partiellement ce haut en dentelle.

_ Au niveau du col, il devient possible d’ouvrir la boutonnière et ainsi montrer partiellement ce sous-vêtement.

_ Dans une optique dessous-dessus, on peut imaginer un débardeur associé à ce haut et porté soit dessous, soit dessus celui-ci.

_ Le gilet pourrait aussi réapparaître et s’associer à cette tenue …

Définir un champ de fantaisies spécifiquement masculin n’est pas chose facile car la mode féminine s’en empare illico dès qu’une amorce de tendance fait jour. C’est le cas des motifs ethniques comme celui-ci :

31

Un haut noir ou de couleur foncée, partiellement transparent, pourrait aussi montrer ce motif au dos .

Le rendre transparent au niveau des manches et sur les côtés est une autre possibilité .

Un col comme celui-ci interroge. Il suggère le port de bijoux et de nouvelles habitudes qui vont avec .

C’est un champ immense de découvertes !

Les manches longues moulantes ou non sous-entendent un large panel d’associations intéressantes .

Pour les tenues d’été , les manches courtes et col en Vé resteront un choix « branché » avec une telle lingerie au motif artistique :

32

Là encore , l’association de bijoux serait bienvenue.

A nouvelles matières, nouveaux comportements …

Le lycra a provoqué un raz de marée dans les comportements vestimentaires.

Est arrivé avec lui la mode du loungewear qu’on a du mal à clairement dissocier du vêtement de jour ou du vêtement de nuit.

D’ailleurs la véritable distinction est en train de disparaître doucement induisant des comportements de vie différents du passé.

Vivre en pyjama est devenu fréquent par exemple !

33

Voici un ensemble magnifique qui nous expose à d’infinies possibilités.

Montrer ce tee-shirt bien évidemment… mais pourquoi pas montrer l’ensemble ?

Le boxer est proche d’un short . L’ensemble en lui même est à considérer comme une tenue loungewear .

Ici, l’homme montre ses formes mais cache l’ensemble de son corps.

L’image du sexe masculin est malheureusement porteuse d’un très fort tabou, mais la tendance à exposer sa présence se fait clairement sentir avec les slips « gros paquet » nouveaux et des pantalons adaptés.

35

Il y a là peut-être, en montrant ses formes, les signes d’une émergence propre à changer les habitudes masculines , tout autant que féminines d’ailleurs.

Le passé vestimentaire des hommes nous à montré des tenues très moulantes où la « virilité » s’exprimait de la sorte.

De la même manière que pour les femmes, le sous-vêtement peut se prêter a ce jeu des apparences en remontant les fesses .

36

Ou en créant de l’artifice :

37

En créant de faux muscles aussi :

38

Ou en remodelant le corps lorsque c’est nécessaire :

39

L’homme n’aurait-il que cette option de montrer des formes à l’avenir ?

Peut-on imaginer qu’un jour l’homme osera montrer sa lingerie comme le font les femmes, et ainsi jouer à égalité avec elles ?

Par exemple, si d’avenir le soutien-gorge ou brassière pour homme perce au niveau commercial, pourrons nous espérer que cet article devienne un sous-vêtement porteur d’érotisme avec lequel un jeu similaire à celui des femmes puisse s’envisager ?

C’est bien possible .

Un jeu existe déjà dans l’intimité avec une lingerie sexy assez explicite .

40

D’ailleurs le string semble effectuer un réel retour en ce domaine .

Les réalisations actuelles brillent par leur originalité, preuve s’il en est que bien des créateurs essayent de mordre sur ce marché florissant.

Tout cela ne s’adresse cependant qu’aux moments intimes et ne passe que difficilement de l’intérieur à l’extérieur …

Dans une autre mesure, il me paraît indubitable qu’il faut créer de nouvelles coupes dans la panoplie masculine.

Les caracos y sont méconnus, tout comme beaucoup de produits courts qui dénudent soit le bas du torse soit les épaules ou le cou.

Il en va de même pour les produits longs qui devraient être revisités . Par exemple les chemises qui gagneraient à s’approcher du concept des tuniques ou des robes . Les débardeurs gagneraient à vraiment conquérir leur titre de vêtement de dessus en s’allongeant ou en se raccourcissant . Avec eux, il faut revisiter les boutonnières et penser à fermer les vêtements autrement , avec moins d’esprit pratique sans doute, mais avec un plus large champ esthétique.

le collant enfin ou legging qui s’associe à merveille avec foule d’autres vêtements, mériterait une vraie déclinaison masculine . Sa déclinaison cycliste par exemple est intéressante car elle n’a pas conquis le marché féminin.

On s’approche alors de l’ancien panty que les filles portaient sous une jupe courte et qui jouait fortement sur cette ambiguïté du montrer-cacher. C’est un style que pourraient conquérir les hommes pour montrer leurs jambes…

La mode féminine est un modèle dont les créateurs peuvent s’inspirer pour de nouveaux vêtements masculins. Après tout, cette mode féminine a puiser depuis des décennies dans la panoplie masculine pour se réinventer à chaque fois un peu plus, c’est donc un juste retour que de faire de même.

Toutefois, ne perdons pas de vue que rien ne se fera sans un engouement de masse de la part des hommes. Ce sont eux seuls qui détiennent les clés de cette évolution possible , qui, si elle semble s’amorcer lentement avec la mondialisation, n’en est vraiment qu’à ses tous premiers balbutiements .

2 commentaires

  1. Les vêtements féminins que je porte sont bien souvent une armure légère ,contre une agressivité ,une tension , un stress provoquait par l’extérieur, les savoir sur moi me sécurise et me protège .
    De plus en plus de magasins de lingerie rapprochent les pièces masculines et féminines , l’attitude des vendeuses changent , et sont souvent moins féminines,
    je préfère l’atmosphère complètement féminine.
    Les nouvelles pièces masculine vont dans le bon sens ,mais mon miroir intérieur reste contradictoire

    J'aime

  2. La lingerie feminine invisible à un avantage: Elle permet aux homme de la porter en toute discretion.
    Ainsi les soutiens-gorge en micro fibre , de forme bikini triangle, bandeau ou foulard sont pour les hommes des models facile à porter et invisible.
    Nous avion emis le souhaiscque certaine grande marques comme ETAM elargisse leur vente en proposant certzin de leurs models de brassiere et doutien gorge dans des tailles compatibles aux hommes ( grand tour de poitrine, petit bonnet) .

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s